Le 28 Juillet 2016, l’équipe médicale de la Clinique Saint Pierre a implanté le premier stimulateur intracardiaque sans sonde.
Moins de 2000 stimulateurs de ce type ont été implantés dans le monde. Dans la région Occitanie, c’est seulement le troisième. Les deux premiers ont été implantés à Montpellier.

A propos de la bradycardie

QU’EST-CE QUE LA BRADYCARDIE ?
La bradycardie est une maladie caractérisée par un trouble du rythme cardiaque : le coeur bat trop lentement.
Un coeur sain bat à un rythme de 60 à 100 battements par minute, pompant environ 284 litres de sang par heure. Lorsqu’un patient présente une bradycardie, son coeur bat à un rythme inférieur à 60 battements par minute. À cette fréquence, il est possible que le coeur ne parvienne plus à pomper efficacement le sang oxygéné pour combler les besoins de l’organisme lors d’une activité ou d’un effort physique. De ce fait, le patient peut avoir des vertiges, se sentir fatigué, être essoufflé ou s’évanouir.

DIAGNOSTIC DE LA BRADYCARDIE
Seul un médecin peut déterminer si un patient souffre de bradycardie et, le cas échéant, le stade d’évolution du trouble. Pour infirmer ou confirmer le diagnostic de bradycardie, un ou plusieurs tests diagnostiques peuvent être prescrits, selon le trouble du rythme cardiaque suspecté.
Il peut notamment s’agir des examens suivants :

  • Électrocardiogramme (ECG)
  • ECG d’effort ou test d’effort (mesure votre rythme cardiaque pendant une activité physique)
  • Holter ou moniteur d’événements
  • Moniteur cardiaque insérable
  • Enregistreur en boucle externe
  • Test d’inclinaison
  • Exploration électrophysiologique (EEP)

TRAITEMENT DE LA BRADYCARDIE
Les stratégies de traitement varient selon les causes et les symptômes de la bradycardie. Le médecin pourra prescrire de nouveaux médicaments ou ajuster les doses, afin de restaurer la fréquence cardiaque normale du patient. Si cela ne suffit pas à restaurer un rythme cardiaque normal, un stimulateur cardiaque permettra de le réguler. Il est conçu pour imiter le rythme naturel du coeur. Il régule automatiquement et efficacement la fréquence cardiaque en envoyant une impulsion lorsque le rythme cardiaque ralentit ou s’interrompt, permettant ainsi au patient de pratiquer librement ses activités habituelles.

Le système de stimulation cardiaque Transcathéter MicraTM

LE MICRA TPS : UN SYSTÈME INNOVANT ET MINI-INVASIF POUR TRAITER LA BRADYCARDIE
Avec sa taille représentant moins d’un dixième de celle des stimulateurs cardiaques classiques, le dispositif Micra TPS est le plus petit stimulateur cardiaque au monde, ce qui ne l’empêche pas de disposer d’une technologie de stimulation des plus évoluées. Il est suffisamment petit pour être introduit dans le réseau veineux grâce à des techniques mini-invasives de cathétérisme et pour être implanté directement dans le coeur. Il offre ainsi l’avantage esthétique d’être invisible.
Le stimulateur transcathéter Micra est un dispositif miniaturisé entièrement autonome, conçu pour fournir aux patients souffrant de bradycardie une technologie de stimulation des plus avancées.
Le système Micra TPS est indiqué chez les patients atteints de bradycardie nécessitant un système mono-chambre ventriculaire. Les indications sont basées sur les recommandations de stimulation simple chambre, c’est-à-dire la bradycardie due à des tachyarythmies atriales, des dysfonctions sinusales, des blocs auriculoventriculaires ou à d’autres causes. Du fait de l’absence de sonde, ce dispositif est aussi indiqué chez les patients ayant un accès veineux sous clavier compromis comme par exemple les patients souffrant de thrombose veineuse ou nécessitants des dialyses.
Ainsi on estime que sur l’ensemble de la population éligible à l’implantation d’un stimulateur cardiaque, 15 à 20 % des patients ont besoin d’une stimulation simple chambre.
Le dispositif Micra TPS est également le premier et le seul système de stimulation transcathéter à avoir reçu le marquage CE (Conformité Européenne) pour sa compatibilité avec l’IRM 1,5 et 3 Tesla, permettant aux patients d’accéder aux procédures d’imagerie diagnostique les plus évoluées pour le corps entier.

CINQ ANNÉES DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT
Le dispositif Micra TPS a été développé au sein de l’unité de recherche et développement Medtronic à Minneapolis – États-Unis-.
Pendant cinq ans, les équipes R&D se sont concentrées sur trois axes majeurs de développement :

  • Le premier d’entre eux a été la miniaturisation du système. Pour cela, les équipes de R&D ont développé de nouveaux circuits ainsi qu’une nouvelle batterie. Ces nouveaux composants ont redéfini les processus de fabrication, mais aussi les contrôles de tests et qualité du système.
  • La seconde étape a été de définir la procédure percutanée ainsi que de développer le système de positionnement et de déterminer quelle était la méthode de fixation la plus sûre et la plus efficace. À ce titre, plus de 12 prototypes de fixation ont été testés.
  • Enfin, les équipes ont travaillé sur les solutions potentielles lorsque le dispositif arrive en fin de vie. C’est pour cela que Micra peut être désactivé et qu’il possède une excroissance qui permet son retrait. Il est aussi possible d’implanter jusqu’à trois dispositifs Micra consécutifs.
    Ces axes de recherche et développement devaient répondre à un cahier des charges strict. Il fallait conserver les caractéristiques et les fonctionnalités des systèmes traditionnels telles que la longévité, l’accès à l’IRM, la réponse à l’effort et la communication simple avec l’interface de programmation.

AVANTAGES DU SYSTEME MICRA TPS
Parmi les avantages du système Micra TPS de Medtronic figurent une technologie de stimulation de pointe qui réduit ainsi les complications associées aux systèmes de stimulations classiques, une procédure mini-invasive qui permet une implantation directement dans le coeur et une miniaturisation qui ne laisse aucun signe visible de la présence d’un dispositif médical sous la peau.

Le plus petit stimulateur au monde

  • La cardiocapsule Micra TPS mesure 25,9 mm ce qui est comparable à la taille d’un grand comprimé de vitamines.
  • Le dispositif Micra TPS est invisible sur le patient une fois implanté

Une technologie de stimulation de pointe

  • Le dispositif Micra TPS n’utilise pas de fils électriques (ou « sondes ») pour administrer les stimulations, mais il est fixé à l’intérieur du ventricule droit grâce à des ancres souples et flexibles. Celles-ci peuvent être rétractées au cours de la procédure d’implantation sans risquer de provoquer de traumatisme au niveau du tissu cardiaque. Il est ainsi possible de repositionner le dispositif au cours de l’implantation et de l’extraire, si nécessaire.
  • La batterie a été conçue pour une durée de vie similaire à celle d’un stimulateur classique, c’est-à-dire une longévité moyenne estimée de plus de 12 ans.
  • Doté de fonctions efficaces pour le suivi et la surveillance du patient, le dispositif Micra TPS réagit au niveau d’activité du patient et ajuste le traitement automatiquement.

Une procédure mini-invasive

  • Le médecin implante un cathéter dans la veine fémorale ce qui permet de positionner le système Micra TPS jusqu’au ventricule droit du coeur.
  • La cardiocapsule se fixe sur la paroi du ventricule et peut être repositionnée si nécessaire.
  • L’implantation du dispositif Micra TPS ne nécessite pas la création d’une « poche » chirurgicale sous la peau, ce qui élimine une source de complications potentielles et supprime tout signe visible du stimulateur cardiaque.

2016-07-CSP-cardio2